L'EAU, RÉAGISSANT À L'INTENTION


Depuis plusieurs années, le Dr Tiller et ses collaborateurs ont entrepris des recherches sur l’intention et sa manifestation observable à partir d’instruments de mesure. Une des expérimentations qu’ils ont menées est celle de l’étude du pH de l’eau.


Pour ce faire, des instruments de précision ont été utilisés afin de voir s’il y avait une variance au niveau de l’eau lorsque l’instrument utilisé pour en faire l’analyse était soumis à une intention particulière. Tiller a donc mené une série d’expérimentations où, dans un premier temps, et grâce à des exercices spécifiques, il induisait un état de cohérence physiologique permettant à son cœur et à son cerveau d’être en synchronicité. À partir de cet état, il émettait une intention précise qu’il envoyait consciemment à un appareil électronique.


Le message qu’il envoyait à cet appareil était soit d’augmenter ou de diminuer le pH de l’eau. Par la suite, les appareils étaient distribués dans des laboratoires indépendants — situés aux États-Unis, en Angleterre et en Italie - qui ignoraient complètement la nature du message contenu dans les différents appareils qu’ils recevaient. 

Après deux à trois mois d’expérimentation, chacun des laboratoires a pu enregistrer une modification du pH de l’eau à ± 1 et cela en rapport au message codé dans l’appareil électronique qu’ils avaient reçu. Dr Tiller en est venu à la conclusion que l’intention, lorsqu’elle était émise dans un état de cohérence, pouvait induire des réactions chimiques mesurables par des appareils de haute précision. Il en a donc conclu que l’intention devenait l’instrument de la création.

VIBRESSENCE.COM

Québec, Canada, G3C 2L5

418-912-8188

VIBRESSENCE@GMAIL.COM

 VIBRESSENCE© 2020 Tous droits réservés